Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Mamanthé

actualités afro-caribéennes – région Sud

Tropical Cut, le dernier album de Toko Blaze

Toko Blaze remet la sienne... ça faisait long time.

A chaque nouvel album Toko nous étonne, ose et innove. On aime sa rime rebelle et sans concessions, on aime son regard incisif sur le monde et son analyse de la société. On aime sa musique entre reggae roots, hip-hop et fusions aux multiples influences. On aime sa voix, son style unique.

Dans son album Easy Steady sorti en 2015, Toko nous livrait une introspection un peu amère et nostalgique avec notamment "Vie d'artiste", "Il est temps pour moi" ou encore "Ma mélancolie".

Tropical Cut, sorti en avril 2020, c'est d'abord une fusion reggae / hiphop / jazz avec des sonorités africaines et caribéennes.

Mais c'est aussi le retour en force d'un urban griot qui brandit fièrement son emblème du toucan.

L'album démarre fort avec le titre "Origines" sur une rythmique mandingue qui invite à la danse, et où il est question des thèmes chers à l'artiste : mémoire, créolisation, double culture...

Avec le titre "Beng ! Beng ! Beng", même s'il affirme que "la passion nous laisse la peau sur les os...", on retrouve un Toko Blaze ardent, avec une rythmique afrobeat jazz sur fond de saxophone... avec l'artiste mozambicain Arcenio de Almeida, et avec Imhotep du groupe IAM...

Avec "Reflet du pouvoir" (feat. Duval MC) c'est le reggae qui reprend le dessus, et Toko y dénonce clientélisme et oligarchie.

Ironie, humour tranchant et romantisme sont aussi au rendez-vous avec "Chanson de merde", "Lègwololo", "RDV", "You and me"...
Des titres forts, comme "Money", "Démons du passé", "Menace fantôme", avec une basse et des paroles particulièrement puissantes et envoûtantes.

Tropical Cut invite Dawta Jena du groupe Urban Lions, Don Maleko, DJ Djel, K-Méléon, et l'artiste sud africaine Sibongile Mbambo qui termine l'album avec le tellement beau "Maintenant".

Côté musiciens, on retrouve Loïc Wostrowski et Nicolas Dolce à la batterie et aux percussions, Denis Filosa aux claviers, Laurent Dapelo à la guitare, basse et claviers, Fred Buram au saxophone alto, Philipe Boyer au sousaphone, tombone et saxophone, et Fred Anfonce à la guitare.

Un opus captivant de 12 titres enregistré par Red Sugar et Lee Limice, à écouter, ré-écouter... et à danser.

Mona Georgelin

https://tokoblaze.net/
https://fr-fr.facebook.com

Tropical Cut, le dernier album de Toko Blaze
Photo Fred Perry / graphisme Anthony Suarez

Photo Fred Perry / graphisme Anthony Suarez

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :