Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

30/03/16 - Identité Noire au Féminin - Marseille

2 Février 2016 , Rédigé par Mona Georgelin Publié dans #agenda culturel

Mercredi 30 mars 2016 à 14h00
La Bibliothèque de l'Alcazar présente
Francophonie - Identité Noire au Féminin : autour de Maryse Condé, Isabelle Boni-Claverie et Eva Doumbia
Conférence proposée par : le département Langues et Littératures
En partenariat avec : La Criée Théatre National de Marseille

Bibliothèque de l'Alcazar
Salle de conférence
58 cours Belsunce
13001 Marseille

14h : Documentaire: Trop noire pour être française d' Isabelle Boni-Claverie, 2015, France, 52 min.
Avec ce documentaire, la réalisatrice Isabelle Boni-Claverie cherche à faire comprendre ce qu’on ressent quand on est discriminé. A partir de son histoire de femme métissée victime de racisme malgré son milieu bourgeois, elle dresse un panorama global de la discrimination dont sont victimes les Noirs en France.
A travers son histoire, l’intervention de spécialistes, de témoignages, de sketchs comiques, et d’extraits de JT la réalisatrice démontre combien le passé colonial conditionne le regard de la France sur ses citoyens noirs.
15h : Table ronde avec Maryse Condé, auteure, Isabelle Boni-Claverie, réalisatrice et Eva Doumbia, metteur en scène, modérée par Françoise Vergès

La célèbre romancière guadeloupéenne Maryse Condé est l'auteure d'une œuvre considérable et maintes fois primée. Révélée au grand public par Ségou, elle a longtemps enseigné à l'université de Columbia, où elle a dirigé le Centre des études françaises et francophones. Dans quelle mesure le fait d'être noire a-t-il joué dans son parcours et son écriture, tant en France qu'à l'étranger? La réception de son œuvre est-elle différente dans les pays francophones, dont certains sont parfois d'anciennes colonies françaises? Culture et création permettent-elles d'aller au delà du racisme?

Eva Doumbia, metteur en scène, et Isabelle Boni-Claverie, scénariste etréalisatrice, que Maryse Condé a pu inspirer dans leurs parcours de création, sont présentes à ses côtés pour une table ronde modérée par Françoise Vergès, écrivain et chercheuse, Chaire Global South(s), Collège d’études mondiales, Paris, pour témoigner des difficultés ou de la chance que peut représenter dans leur parcours le fait d'être une intellectuelle noire, de langue française
Un éclairage unique sur la culture française vue d'ici et d'ailleurs.

Table ronde suivie d'une séance de dédicaces.

Photo Claire Garate

Photo Claire Garate

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article